Err

Le Jardin Ethnobotanique

Casque de Jupiter - Plant d'Aconitum napellus

11,99 EUR
Demande d'information
ATTENTION!! Plante mortelle en très petite quantité par ingestion (la taille d'un quart d'ongle de feuille) et dangereuse au touché! Ne laisser sous aucun pretexte à la portée d'un enfant, d'un animal. Ne pas toucher cette plante sans gants!
Expédition : Avril à Novembre
Taille du plant à l'expédition : 10cm (début Avril) à +40cm (début Mai)


  1. |Présentation|
    Aconitum napellus est une espèce de plantes de la famille des Ranunculaceae.

    L'aconit napel est une plante herbacée, dressée, vivace par une racine tubérifiée. Cette racine comprend habituellement deux tubercules. Les fleurs de couleur bleue pour cette espèce, sont regroupées en grappes, le calice est formé de cinq sépales, le sépale postérieur bien distinct des quatre autres, a une forme caractéristique de casque .

    Ce sont des plantes extrêmement toxiques, pouvant facilement entraîner la mort. L'ingestion d'un morceau de la plante peut entraîner une défaillance cardiaque.

    Cette espèce est certainement l'une des plantes les plus toxiques de la flore d'Europe tempérée. La racine contient de 0,5 à 1,5 % d'alcaloïdes, dont le principal est l'aconitine. C’est la plante aérienne entière qui est utilisée en homéopathie. Aconitum napellus possède un large rayon
    d’action contre les problèmes nerveux et d’infections inflammatoires
  2. |Anecdotes|
    ➥ l'Aconitum napellus était considérée comme une plante magique associée à la magie noire.
    Selon la légende, le casque de Jupiter est craint comme la peste par les loups-garous, les vampires et les démons. Autrefois, certains rebouteux prescrivaient l'aconit aux malheureux qui se croyaient eux-mêmes transformés en loup.

    ➥Ingéré, il provoque des brûlures de la bouche, une impression de fourmillement, des céphalées, vertiges, nausées, coliques, une sensation d'engourdissement de la peau du visage.
    Provoque la paralysie et l'arrêt du cœur. C’était le poison végétal par excellence dans l’antiquité. Selon les écrits d’un disciple d’Aristote, on pouvait doser la substance toxique de telle manière que l’empoisonné ne mourrait qu’après deux, trois, voire six mois, par paralysie progressive.

    ➥L’Antiquité connaissait les plantes possédant des effets hallucinogènes ou provocant des songes. Parmi elles il y a l’aconit, la belladone, le chanvre, la digitale, la mandragore, la stramoine... L’aconit entrait dans la préparation de philtres, d’onguents ou de potions magiques.

    ➥ Dans l’Europe et l’Asie de l’antiquité, l’Aconit était utilisé pour empoisonner l’approvisionnement en eau de l’ennemi. De plus les chasseurs utilisaient son suc pour empoisonner leurs lances, leurs pointes de flèches et les appâts de leurs pièges.

    ➥ Elle guérirait les gens mordus par un serpent mais empoisonnerait les êtres sains.

    ➥ L’aconit serait née de la bave vomie par Cerbère, le chien qui gardait les Enfers, lorsqu'au cours de ses douze travaux, Hérakhlès l'en avait tiré, écumant de rage, afin de le ramener à Eurysthée. De cette bave desséchée une fleur naquit parmi les rochers nus et la poussière : akoniton désigne en grec une plante poussant dans les rochers.

    ➥ Elle apparaît dans l'Antiquité comme avoir été l'une des premières plantes utilisée en infusion, comme la ciguë, pour l'exécution des condamnés à mort. mais il n'y a pas qu'en infusion qu'elle puisse être fatale.

    ➥ Des soldats affamés trouvèrent dans la nature des racines semblables à celles des navets qu'ils mangèrent pour mourir aussitôt. Le même drame devait se reproduire en 1960, avec des soldats français abandonnés dans les Pyrénées pour une "opération survie" qui n'avait pas été précédée d'un enseignement de botanique. Malgré cette grande toxicité, on lui a reconnu, depuis moins de deux siècles, des vertus sédatives et analgésiques.
  3. |Guide de culture|
    Terre: terre riche en minéraux et matière organique. Bien drainer le fond du pot de l'Aconit napel avec des graviers, petits cailloux ou billes d'argiles.
     

    Humidité : pas  besoin de trop d'arrosage: Plante rustique .Un arrosage par semaine lui suffira si en pot. En pleine terre l'Aconit napel n’a pas besoin d'être arrosé, les pluies suffisent.
     

    Exposition:  mi-ombre avec minimum de luminosité.
     

    Température: de 5 à 20°c. Ne craint pas les fortes gelées.
     

    ➥  Taillez dès la fin de la floraison au mois d'octobre.

     

    Semis:
     

    Stratifier les graines ( les mettre dans le réfrigérateur au minimum 1 mois avant de les planter)

    Ensuite, semez les graines dans une terre légère et bien drainer sans trop arroser.