Le Jardin Ethnobotanique

Houblon - Plant de Humulus lupulus

(Code: HumulusLupulusP)
11,99 EUR
Ajouter au Panier
Remise sur quantité
A partir de510
Remise5,00%10,00%

Disponibilité : Avril à Fin Octobre
Taille du plant à l'expédition : 20 -50cm
Pot de : 8x8cm

Plante vivace ne craint pas le gel en hiver (quand elle est en dormance)
Disponible en pré-commande avec 10% de remise avec le code : VIVE-LE-PRINTEMPS (valable uniquement pour les plantes de Novembre au 25 Mars)

  1. |Description|
    C'est une liane herbacée, vivace, à grosse racine charnue de laquelle partent de longues tiges herbacées à section quadrangulaire qui s'enroulent a vive allure autour de leur support.

    Elle développe des tiges allongées (jusqu'à plus de 10 m) volubiles aux feuilles opposées, à 3 ou 5 lobes.

    Les plants femelles produisent des chatons qui, à floraison, deviennent des cônes ovoïdes couverts d'une résine odorante et pulvérulente, la lupuline. Les fruits, contenant des graines, sont des akènes globuleux et gris. Les plants mâles portent des fleurs en panicules larges.
  2. |Utilisations|
    Bière
    Les inflorescences femelles, les cônes, sont utilisées pour aromatiser la bière depuis le XIIe siècle lorsque Hildegarde de Bingen (1099-1179) découvrit les vertus aseptisantes et conservatrices du houblon (ainsi que son amertume). Il permettait ainsi à la bière de se conserver mieux et plus longtemps. Auparavant, un mélange d'herbes et d'épices était utilisé pour fabriquer ce que l'on appelait alors Cervoise.

    Pharmacopée
    * Propriété : Sédatif, facilite la digestion, fébrifuge, l'irritabilité et il est également connu pour ses effets bénéfiques sur le système pileux, tels que chute de cheveux ou au contraire excès de pilosité qui sont grâce à lui diminués.

    * Partie utilisée : inflorescence femelle, le lupulin
  3. |Anecdotes|
    Le houblon sauvage semble avoir eu autrefois une certaine importance pour les forestiers.
    Les archives conservent en effet des témoignages d'amendes données à des personnes ayant coupé du houblon en forêt sans « licence » (sans autorisation).
    Au nord de la France, à l'est de l'Angleterre, des cônes de houblon séchés sous l'oreiller, ou en guise d'oreiller, stimulent le sommeil. ( Ainsi, George III, roi d'Angleterre, retrouva le sommeil en 1787);
    Les Romains croyaient, à tort, que le houblon suçait la sève des arbres qui lui servaient de support et l'appelaient " petit loup ", expression que l'on retrouve dans son nom botanique lupulus.
    En France, il est le symbole de l'injustice car il est capable, paraît-il, d'étouffer son tuteur ! Mais le plus souvent, il symbolise l'opulence (dans les pays producteur de bière en particulier). C'est certainement une allusion à sa vigueur de pousse.
    Les cônes de houblon sont utilisés presque exclusivement pour aromatiser la bière à laquelle ils donnent à la fois leur amertume et les propriétés bactériostatiques de leur résine qui inhibe le développement des bactéries de la fermentation lactique et limite les risques d'altération de la bière. Mais pendant longtemps l'infusion de cônes a aussi servie à lutter contre la gale, le scorbut (sic), l'herpès, les parasitoses intestinales, les rhumatismes, les abcès... Même au delà de l'atlantique, les amérindiens l'utilisaient aussi pour les mêmes usages médicaux.
  4. |Guide de culture|
    - Terre: légèrement basique et aéré; Ajouter du terreau lors de la plantation en pot ou même pour l’extérieur.
    - Humidité : résistante à la sécheresse, l’arroser de temps à temps en été et en hiver la laisser en repos végétatif (pas d’arrosage)
    - Exposition: meilleure croissance en pleine lumière, mais aime aussi lumière indirecte du soleil.
    - Semis: stratifier les graines, mettre dans terreau bien fin et pulvériser d’eau. Apparition première plantule entre 15 jours et 2 mois.
    - Ennemis: Les papillons de nuit (hétérocères) suivants se nourrissent de houblon : l'Eupithécie du groseillier ou du houblon Eupithecia assimilata (Geometridae) ;la Pyrale du houblon Pleuroptya ruralis (Crambidae) ;le Toupet Hypena rostralis (Noctuidae) ;la Noctuelle à museau Hypena proboscidalis (Noctuidae).