Err

Le Jardin Ethnobotanique

Ilex paraguariensis - Yerba mate graines

Quantité :
3,59 EUR
Demande d'information

  1. |Guide de culture|

    ➠ Terre: terre de bruyère, tourbe ou mélange de terreau et de terre riche en matière organique.

    ➠ Humidité: Besoin de beaucoup d’eau c’est pour cela qu’un bon drainage est nécessaire.

    ➠ Température: très chaude. (préférez une culture en intérieur. Surtout si vous souhaitez qu’il y ai un taux intéressant de caféine dans les feuilles)

    ➠ Exposition: Plein soleil , voir mi-ombre.

    Semis: Il faut compter entre 30 et 60 jours pour la germination. Pour améliorer cette dernière , vous pouvez plonger les graines dans l’eau puis les scarifier. Recouvrez les graines sous quelques millimètre de terreau puis pulvérisez légèrement. Si nécessaire vous pouvez renouveler l’arrosage en moyenne tous les 3 jours.

    En savoir plus sur le Yerba mate (Anecdotes, utilisations...) : ⍆ Améliorer la vigilance et lutter contre la fatigue, à court terme.

    ⍆ Améliorer les performances cognitives à court terme.

    ⍆ Combattre la fatigue mentale et physique à court terme.

    ⍆ Soulager les maux de tête et les douleurs rhumatismales, favoriser la perte de poids.

    ⍆ Tonique nerveux et musculaire, de stimulant pour les fonctions digestives et de diurétique.



    Utilisations du Yerba mate :

    ➺ Feuilles séchées. Prendre jusqu’à 2 g par jour.➺ Infusion. Infuser 2 g de feuilles séchées dans 150 ml d'eau bouillante durant 5 à 10 minutes. Prendre de 1 à 2 tasses par jour.➺ Extrait fluide (1:1). Prendre 2 ml, 1 à 2 fois par jour.
    ➺Teinture (1:5). Prendre 10 ml, 1 à 2 fois par jour.

  2. |C'est quoi?|

    La yerba maté (Ilex paraguariensis), parfois appelée « thé du Paraguay », « thé des Jésuites » ou « thé du Brésil », est une espèce sud-américaine du genre Ilex comme le houx commun (Ilex aquifolium), et de la famille des Aquifoliaceae. La yerba maté est cultivée principalement au Paraguay, en Argentine et dans le sud du Brésil. Les Guaranis sont réputés comme étant les premiers à l'avoir cultivée et ensuite grâce aux missionnaires Jésuites ainsi qu'au biologiste Aimé Bonpland après avoir réussi à comprendre la germination, la culture et l'usage se répandent dans le reste de l'Amérique du Sud, aussi loin qu'en Équateur. C'est pourtant une espèce quasi-menacée, notamment à cause de la déforestation.
     

    L’Ilex paraguariensis est un arbre à feuilles persistantes, qui pousse naturellement aux bords des ruisseaux, dans les forêts montagneuses entre 500 m et 700 m d'altitude. À l'état naturel, l'arbre peut atteindre 20 mètres de hauteur. Mais en culture, il est taillé de telle sorte qu'il ne dépasse pas quatre à huit mètres. C'est une espèce hermaphrodite à fleurs insignifiantes, à verticilles de 4 pièces, blanches, à l'aisselle des feuilles. Ses fruits sont d'un rouge pourpre et mesurent de 5 à 7 mm.

  3. |Anecdotes|

    ↬ Les peuples indigènes du Brésil et du Paraguay boivent du yerba maté depuis les temps les plus anciens. De leur côté, les Européens n'en entendirent parler qu'au XVIe siècle, par les récits de voyage d'un explorateur espagnol. Ce dernier rapportait que les Indiens guarani du Paraguay préparaient une infusion de feuilles favorisant la bonne humeur et chassant la fatigue. La boisson fit fureur en Espagne, ce qui incita les Jésuites en mission au Paraguay à implanter la culture des arbres qui produisaient les feuilles tant convoitées, d'où son nom de « thé des Jésuites ».

    ↬ La dégustation du maté par les Gauchos, peuple de gardiens de troupeaux de la pampa sud-américaine, est la plus ritualisée. Ils se mettent en cercle et se font tourner la bombilla dans le sens anti-horaire. Ce n'est qu'une petite partie du rituel.
     

    ↬ L'encre et de la teinture sont à base de mate, en pressant les feuilles après les avoir fait fermenter dans de l'eau.
     

    ↬La culture du maté cause des dommages à la forêt humide. Des projets pilotes sont en cours dans le but de trouver des méthodes de production moins néfastes pour la faune locale. De petites entreprises régionales cherchent aussi à développer une culture durable et un commerce équitable de la plante.

    ↬ Le yerba maté est également cultivé en Inde : il fait partie de la pharmacopée ayurvédique pour le traitement des maux de tête, de la fatigue, de la dépression nerveuse et des douleurs rhumatismales.

    ↬ Le nom « maté » vient de l'espagnol et signifie « gourde », une allusion à la petite calebasse dans laquelle on sert la boisson en Amérique du Sud. À l'infusion de maté, on ajoute parfois du jus de citron ou du lait et du sucre. Le maté est aussi servi avec une paille, généralement métallique, munie d'un filtre à la base, ce qui permet d'éviter d'avaler la poudre de feuilles séchées qui reposent au fond de la petite calebasse. Au Paraguay et en Uruguay, sa consommation comme stimulant quotidien est plus répandue que celle du café ou du thé.

     

  4.  

     

    |Composition|
    Les feuilles de yerba maté contiennent des traces de théophylline, de 0,1 à 0,5 % de théobromine et de 0,3 à 2,4% de caféine.