Le Jardin Ethnobotanique

Kolatier/colatier - Plant de Cola acuminata

(Code: ColaAcuminata)
24,99 EUR
(-12,00%) 21,99 EUR
Ajouter au Panier
Disponibilité : MAI à Novembre
Hauteur du plant à l'expédition : 10-20cm
Disponible en pré-commande avec 10% de remise avec le code : VIVE-LE-PRINTEMPS (valable uniquement pour les plantes de Novembre au 25 Mars)

La noix de kola est utilisée notamment pour ses propriétés stimulantes mais possède aussi des propriétés antidépressives. La noix de kola est réputée pour faciliter la digestion et avoir des propriétés aphrodisiaques. On utilise notamment l'espèce Cola acuminata et Cola nitida. La noix de kola possède un goût amer du fait de sa forte teneur en xanthines (surtout la caféine et aussi de la kolatine et de la kolatéine qui adoucissent l'action de la caféine.

La noix de kola très commune dans de nombreuses cultures traditionnelles de l'Afrique de l'ouest mais aussi en Indonésie et au Brésil. Porteuse d'une valeur symbolique, la noix de kola est souvent consommée lors de cérémonies ou pour souhaiter la bienvenue aux invités, comme symbole de l'amitié partagée ou pour signifier une entente scellée ou une réconciliation entre deux parties

La graine du kolatier, appelée Noix de kola, est connue pour son action aphrodisiaque, mais la noix de kola est surtout utilisée pour son effet dit ‘’coup de fouet’’. La grande richesse en caféine de la noix de kola, qui est à l’origine de ses principales propriétés, en fait aussi un produit à ne pas employer sans précautions.

En phytothérapie, les suppléments de Noix de Kola sont principalement employés comme :
- Aphrodisiaque ;
- Stimulant général.
  1.     |Propriétés|
        La noix de kola est particulièrement recommandée en cas de fatigue physique et intellectuelle passagère.
        Les principales propriétés de la noix de kola sont dues à sa teneur élevée en caféine.

        La noix de kola est douée de propriétés :
        - Stimulante du système nerveux central ;
        - Diurétique ;
        - Cardiotonique (renforce les contractions du muscle cardiaque tout en accélérant leur rythme)
        - Aphrodisiaque ;
        - Astringente ;

        La noix de kola est ainsi utilisée pour :
        - Combattre la fatigue physique et intellectuelle ;
        - Améliorer la vigilance ;
        - Stimuler les performances cognitives ;
        - Aider à fournir un effort musculaire prolongé ;
        - Augmenter la tension artérielle ;
        - Soulager les maux de tête provenant d'une mauvaise circulation sanguine ;

        La noix de kola est principalement connue pour son action aphrodisiaque. Celle-ci est en réalité principalement due aux effets stimulants de la caféine contenue dans la noix de kola.

        A noter que les compléments de phytothérapie associent souvent la noix de kola avec d'autres plantes stimulantes, comme le ginseng, le gingembre ou l'éleuthérocoque. Les effets de ces différents stimulants s'ajoutant les uns aux autres.
        |Histoire et origine|
        La noix de kola fraîche est consommée depuis des milliers d’années sous forme de masticatoire pour ses propriétés stimulantes. Mais c’est la boisson Coca-cola qui a rendu célèbre cette graine.

        La noix de kola est utilisée en Afrique depuis des milliers d'années. Mastiquée, la noix fraîche permet aux africains de limiter la fatigue lors des longues marches ou des chasses, mais aussi en tant qu'aphrodisiaque. Les kolatiers étaient plantés autour des villages, pour disposer toujours de noix de kola à proximité.

        Un très grand commerce était fait de ces noix, notamment par les voyageurs devant traverser des déserts, la noix de kola combattant la fatigue et étant censée aider à supporter la faim et la soif.

        Originaire d'Afrique, le kolatier a été apporté aux Antilles et en Amérique par les esclaves Africains. Ces derniers les mâchaient pour augmenter leurs forces et fournir ainsi un meilleur rendement dans les plantations.

        C'est en Amérique qu'elle est devenue célèbre, grâce à un produit en contenant : le Coca Cola.

        Ce breuvage a été inventé par un pharmacien d'Atlanta (le Dr John Pemberton) en 1886 et contenait :
        - Un extrait de noix de cola ;
        - Un extrait de feuilles de coca (utilisée par les boliviens pour combattre la fatigue et dont on tire maintenant la cocaïne) ;
        - Du vin.

        En 1893, il change sa formule en supprimant le vin pour créer une boisson sans alcool. Le but étant toujours de proposer une boisson stimulante. En 1899, il concède la licence de production du Coca Cola.

        C'est le début de la production massive du Coca Cola, initialement composé de feuilles de Coca et de noix de Cola, d'ou il tire son nom. Actuellement, il ne contient plus d'extrait de Coca et la noix de Cola a été remplacée par de la caféine de synthèse.
  2. |La  plante|
      La noix de kola est la graine produite par le kolatier, arbre originaire d’Afrique occidentale.

        Le kolatier est un arbre appartenant à la famille des sterculiacées.

        Les espèces les plus connues sont Cola Nitida et Cola Acuminata.

        Le kolatier est un arbre originaire d'Afrique de l'Ouest, pouvant atteindre 10 à 15m de hauteur. Il pousse sous les climats tropicaux. Il est maintenant cultivé en Côte d'Ivoire et au Nigeria, mais aussi en Malaisie, au Sri Lanka, aux Antilles et en Amérique Centrale.

        Les feuilles du kolatier, ovales et pointues à l’extrémité, sont vert foncé.

        Les fleurs, qui sont groupées sous forme de grappes, n’ont pas de pétales et les sépales qui les composent sont de couleur crème.

        Les fruits sont des cabosses, des follicules ligneux réunis en étoiles. Chaque follicule contient entre 5 et 10 graines ovoïdes, de couleur rose-blanche ou verte, et de la taille d'un œuf de pigeon (3 à 6cm de diamètre). On appelle ces graines, noix de kola, kola, cola ou noix de cola.

        Attention à ne pas confondre la noix de kola avec le gotu kola. Celui-ci n'a pas du tout les mêmes propriétés.
  3. |Guide de culture|
    Exposition
    ⤷ Le Kolatier requiert le plein soleil (pour les jeunes plants si et seulement si l'humidité ambiante est haute! Si l'humidité n'est pas tropicale préférez en soleil indirect sans quoi le kolatier risque grandement de secher) ou tout au moins une lumière vive à longueur d'année.

    ⤷En intérieur, un apport de lumière artificielle peut être envisagé en hiver.

    ⤷En milieu naturel, les jeunes plants sont protégés par les Kolatiers adultes. Il faudra donc éviter la brûlure du plein soleil. Plus âgée, la plante le supportera et même, en aura besoin.

        Température
    Le Kolatier peut être cultivé avantageusement à des températures comprises entre 25 et 30°C ou plus. Toutefois, à ces températures il faudra une humidité atmosphérique importante. De telles conditions rendront sa croissance rapide.

        ⤷Il résiste à 5°C mais pas moins.

        ⤷Pendant l'hiver et du fait du manque de lumière, on peut le conserver en véranda, à des températures de l'ordre de 10°C. Ou dans une pièce très lumineuse à 15°C.


        Humidité
    ⤷ Maintenez le mélange légèrement humide en période de croissance. Ne pas laisser le substrat sécher totalement. Mais videz la soucoupe après chaque arrosage.
         

        ⤷En période de repos, arrosez modérément. Ne pas laisser le mélange sécher complètement. Veillez à ce que le mélange soit bien sec en surface avant d'arroser à nouveau.

        Si la plante est conservée à des températures assez fraîches en hiver, il faudra bien entendu adapter ses arrosages et les réduire encore.
         

        ⤷Il est préconisé parfois de l’enrichir  d'engrais (exemple corne croyée, sang séché...) tous les quinze jours durant la période de croissance. Ce qui est sur c’est que le Kolatier est gourmand et appauvrit rapidement son sol.


        Entretient
    ⤷Rempotez chaque année ou tous les deux ans dans un pot d'une taille au-dessus. Le Kolatier a besoin d'une terre très riche. Utilisez un bon terreau,  mélanger avec des feuilles mortes en décomposition et des apports organiques.

        Utilisez une portion de terre de bruyère car sans être calcifuge, cette plante préfère les substrats à tendance acide.

        Prévoyez également une bonne couche de drainage afin d'éviter la pourriture des racines
         

        ⤷ Le Kolatier se taille ou se rabat très bien. Au cas où sa croissance dépasse vos espérances ou si son pot prend un aspect anarchique, n'hésitez-pas. Procédez plutôt au printemps, lors de la reprise de sa végétation.


        Difficultés de culture
    ⤷ Les feuilles jaunissent et tombent alors le kolatier  est trop arrosé ou le mélange mal drainé.

        Videz systématiquement l'eau de la coupelle, ne saturez pas le mélange et veillez à assurer un bon drainage lors des rempotages.
         

        ⤷ Les pointes et les feuilles brunissent et sèchent... ou deviennent parcheminées, alors l'air est trop sec. Ne  pas compenser la sécheresse de l'air par plus d'arrosages, il faut absolument augmenter le degré d'hygrométrie de l'air.

        Par exemple il est possible de reunir les  plantes vertes pour créer un micro-climat, placez vos pots au-dessus de récipient d'eau contenant des billes d'argile, bassinez régulièrement vos plantes.
         

        ⤷ Les feuilles sont pâles et petites, les tiges s'allongent, alors la plante manque de lumière, soit elle manque de nutriments, ou les deux à la fois.
         
        Parasites

        La principale attaque dont pourrait souffrir votre Kolatier est une attaque d'araignées rouges si l'air est trop sec. En cas de doute, pulvérisez de l'eau en jets très fins. Si vous percevez des gouttelettes en suspension dans de fines toiles, ce sont bien des araignées rouges.
            En ce cas, augmentez l'humidité de l'air.