Err

Le Jardin Ethnobotanique

Voacanga africana 10 Graines

2,99 EUR
Demande d'information


  1. |A propos de |

    Le Voacanga fait partie de la famille des Apocynacées .

    Originaire d’Afrique tropicale, l’espèce est répandue du Sénégal au Cameroun, à Fernando Pô, En Afrique orientale et jusqu’en Egypte. Au Cameroun, elle est bien représentée dans presque l’ensemble du territoire, sauf dans les steppes de l’extrême Nord. La plante pousse sur terre ferme parfois à proximité des marécages, surtout dans les sables littoraux humides de la zone soudano guinéenne. Elle résiste aux inondations temporaires ; toutefois, si ces périodes se prolongent, il en résulte une déperdition des feuilles consécutive à une sécheresse physiologique.
     

    Arbuste ou petit arbre à latex blanc atteignant 15 m de hauteur ; cime arrondie ;
    L'écorce du Voacanga africana brunâtre lenticellée, tranche jaune ou blanche tachetée d’orangé.
    Les feuilles sont opposées, simples ; limbes obovales, jusqu’à 30 x 16 cm, cunées à la base, acuminés au sommet, glabres ou finement pubescentes à la face inférieure ; pétiole atteignant 1,5 cm de longueur. Inflorescences en corymbes terminaux atteignant 25 cm de longueur.
    Les fleurs blanches, odorantes, souvent par paire ; corolle à tube court et 5 lobes obovales d’environ 1 cm de longueur dessus.
    Les fruits : follicules globuleux de 3-5 cm de diamètre, Accolés par paires, de couleur verte marbrée de blanc, mais devenant jaune à maturité.
    Les graines Nombreuses, petites et subglobuleuses.

  2. |Composition|

    Le Voacanga possède de  la voacangine, de la voacamine. Ces alcaloïdes sont proches de l'ibogaïne.

    Una analyse propose ces concentrations en alcaloïdes, 5-10% dans l'écorce des racines-  4-5% dans l'écorce du tronc-  0.3-0.45% dans les feuilles et 1.5% dans les graines.

     

  3.  |Utilisations|
    Les informations médicinales sont purement informatives! Pour toute utilisation vous devez demander obligatoirement conseil à un professionnel de la santé!

    Les racines, le latex et l’écorce de Voacanga africana sont employés en médecine indigène (Walker et Sillans, 1995).

    • ↬ Les racines sont cardiotoniques. Elles combattent l’hypertension et l’artériosclérose.

    • L’écorce agit comme calmant et traite l’épilepsie.

    • ↬ Les feuilles soignent les œdèmes, la lèpre, et la fièvre infantile.

    • ↬ Le latex soigne les plaies et la carie dentaire (Arbonnier, 2000).

    En Afrique, plusieurs espèces de Voacanga sont utilisées depuis des temps immémoriaux comme hallucinogènes,aphrodisiaque et remèdes.


    Utilisation d’ailleurs…

    ↬ Au Sénégal, on boit une décoction de feuilles comme tonique et contre la fatigue. Une décoction de racines est administrée trois fois par jour pour traiter les douleurs après l’accouchement et les hernies.

    ↬  En Côte d’Ivoire, une décoction de feuilles est administrée en lavement contre la diarrhée ; il s’en met dans un bain contre l’œdème, et est utilisé en friction et comme ingrédient d’une boisson pour traiter la lèpre. On y applique de la pulpe des feuilles ou de l’écorce de la tige pour calmer les convulsions chez les jeunes enfants, et le jus est introduit dans les narines comme tranquillisant.

    ↬ Au Cameroun, le fruit est employé en infusion pour traiter les ulcères d’estomac.

    ↬ En République Démocratique du Congo, est but une décoction d’écorce contre les vers intestinaux, mais est considère comme un remède dangereux. Une infusion de petits rameaux est administrée contre la bronchite.

    Une pâte préparée à partir des racines est appliquée sur la tête pour tuer les poux. Les racines séchées et réduites en poudre sans leur écorce externe sont mélangées à de la bouillie pour traiter les affections rénales et les problèmes de menstruation chez les femmes.

    ↬ En Tanzanie, il est préparée avec de l’eau froide un extrait de fruits et de graines qui est absorbé contre les lésions internes. Les graines sont également utilisées pour traiter l’hypertension sanguine. L’écorce des racines de Voacanga est couramment ingérée par les chasseurs et les batteurs de tamtam pour combattre la fatigue et accroître leur endurance, et également, à plus forte dose, à des fins magiques et religieuses.

     

  4.  

    |Anecdotes|

    ⟳ Les graines de différentes espèces de Voacanga sont consommées par des sorciers africains pour provoquer des visions.

    ⟳ En Afrique de l’Est, l’écorce donne une drogue pour les chasseurs.

     

  5.  

    |Guide de culture|
     

    ➺  Terre:  si possible Ph légèrement acide et/ou riche. Mélange 10% de terreau pour 90% de tourbe, du sable peut être également mis mais en très faible quantité. (car le sable est basique)
     

    ➺ L’humidité :Le Voacanga africana doit pousser dans un environnement humide. Pulvériser de l’eau sur les feuilles au moins 2 fois par semaine .
     

    ➺  La lumière : Mi-ombre même s’il s ‘acclimate aussi bien à la lumière indirect du soleil que les rayons direct ( pas plus de deux heures par jour),

     

    ➺  La température : Entre 22 à 26°c, en dessous, la plante pousse beaucoup moins vite, et au dessus, la plante peut pousser très vite mais alors il faut  une compensation d’humidité.

    Aussi,  la plante ne résiste pas aux températures négatives, c'est une plantes tropicale.

     

    Semis:
     

    Semer vos graines de Voacanga Africana dans des petits pots avec un terreau fin.

    Recouvrir ensuite les graines sur 1cm avec de la terre, tasser avec les mains et arroser à l'aide d'un pulvérisateur. Renouveler l'arrosage tous les 3 jours si cela semble utile.

    Les graines lèveront entre 20 et 60 jours. Pour augmenter et surtout accélérer le pouvoir de germination sur ce type de graines, scarifier la et la laisser tremper 24 heures dans de l'eau chaude.

    Floraison de Novembre à Avril. Fructification d'avril à septembre.