Le Jardin Ethnobotanique

Blog Culture et vente de plante

Rechercher   Retour aux billets

Les pucerons

les pucerons s’attaquent pratiquement à toutes les cultures. Ces ravageurs vivent en colonie, s’agglutinant en masses. Ils peuvent être noirs, verts, cendrés, jaunes. Ils sucent la sève des plantes qui s’affaiblissent. Les organes touchés sont les jeunes pousses, les tiges, les feuilles. Ils se couvrent d’un champignon noir et poisseux du au rejet d’un liquide excrémentiel sucré ou miellat.

Leur salive toxique peut provoquer des boursouflures sur les feuilles. Leur cycle est évolutif et varie selon les espèces.
 

En extérieur pucerons= fourmis; Ces dernières très friandes du miellat que les pucerons sécrètent en suçant la sève.

L’invasion des pucerons, qui piquent la plante pour se nourrir de la sève entraine une diminution de la croissance, des feuilles flétries, des branches desséchées, un feuillage jauni.


Les auxiliaires:
Les coccinelles et les punaises se nourrissent des pucerons.

L’aphidius qui est un parasite, dépose dans le corps du puceron un œuf : la larve qui se développe à l’intérieur de l’insecte se fige telle une momie. L’aphidius peut parasiter jusqu’à 60 pucerons par jour.
 

➽ Ce qui suit est une solution qui ne me plait pas car dangereuse pour les auxiliaires et animaux...
Bande de glue à  apposer à 80 cm du sol. Possible d’appliquer au couteau de la glue achetée en pot; c'est tout aussi efficace à condition de rajouter un tissu ou une corde qui empêchera trop d'écoulement vers le bas.


Les purins:

Purin d'absinthe (Insecticide contre de nombreux insectes : carpocapse, piéride du chou, teigne du poireau, altises, pucerons, puces de terre, tétraniques, chenilles, fourmis. Répulsif contre les limaces.)

Purin de sureau: 1 kg de feuilles dans 10 l d'eau mis à fermenter quelques jours.

Purin de fougère: utiliser de l’eau de pluie à la place de l’eau de ville. Mettre les feuilles dans un filet qui permettra de les récupérer facilement par la suite (des filets à agrumes ou pommes de terre).Plongez ces filets dans un grand bac, de préférence en bois, rempli d’eau. Ajouter un caillou dans le filet pour qu’ils ne flottent pas mais au fond de l’eau).Laissez macérer ainsi entre 2 à 3 semaines. Evitez de placer le bac à proximité de votre habitation. Filtrez le purin obtenu pour enlever les impuretés. Cette préparation s’utilise pure, en pulvérisation, pour lutter contre les maladies cryptogamiques (oïdium, rouille) ou dilué à 10 % comme insecticide.

Purin d'angélique: Faites fermenter 1 kilo de feuilles d’angélique dans 10 litres d’eau pendant 15 jours en remuant de temps en temps. Filtrez et conservez dans un bidon à l’abri de la lumière.


Rédigé le  24 mars 2018 14:30  -  Lien permanent

Commentaires

Aucun commentaire pour cet article.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.
Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.
Votre commentaire
Votre nom *
Votre Email *
URL de votre site